22 mars 2016

Felice Varini


 

Bien le bonjour à tous ! Après un petit moment d'absence  [comme le temps passe vite, c'est fou !], je vous retrouve aujourd'hui pour un article un peu spécial, dans lequel je vais vous présenter un artiste que j'aime beaucoup : Felice Varini.
Si vous ne le connaissez pas [honte sur vous!] [je blague] [pas taper], c'est un artiste peintre contemporain, qui intervient sur des espaces et des architectures en y réalisant d’impressionnantes anamorphoses

  Quais des Célestins n°3, Paris

Intrigué ? 

Le principe de l'anamorphose tout d'abord : un peu comme une illusion d'optique, l'anamorphose est la déformation d'une image, visible que d'un seul point de vue, grâce à un jeu de perspectives. 
Et maintenant, Felice Varini : né en 1952 en Suisse, il étudie le dessin puis les arts de la scène, avant de s'installer à Paris en 1978. Il réalise sa première œuvre  avec ce procédé en 1979, et réalise depuis des installations plus grandioses les unes que les autres.
 
Dans un premier temps, Felice Varini effectue une première approche qui consiste à parcourir le lieu en étudiant « son architecture, ses matériaux, son histoire et sa fonction. ». Il définit ainsi l'espace où il va intervenir, mais aussi ce qu'il nomme « le point de vue », l'endroit où la forme apparaît réellement.
Le point de vue est choisi avec précision, à hauteur des yeux, et de préférence sur un endroit de passage. Avec l'ensemble de ces données, Felice Varini met au point un dessin en utilisant des formes géométriques simples, carrés, rectangles, lignes... Ce dessin est ensuite imprimé sur un film transparent qui sera projeté sur et dans le lieu à l'aide d'un appareil de projection.

Voici une petite sélection de ces réalisations, n'hésitez pas à aller sur son site internet voir l'ensemble de ses œuvres ! 

 Huit carrés, Orangerie de Versailles, Paris


 Objectif gare, Lausanne, Suisse


Twelve discs over sixteen hollowed halves and four quarters, Cleveland, Etats-Unis


Arcs de cercle sur diagonale, Parc de la Villette, Paris

Cinq ellipses ouvertes, Square Edouard VII, Paris


Quatorze triangles percés/penchés, Parc de la Villette, Paris

Cercles et ondes de cercles pour le trapèze, Montrouge, France


 Sept carrés pour sept colonnes, Parc de la Villette, Paris


Rouge jaune noir bleu entre les disques et les trapèzes, Parc de la Villette, Paris

Tra il pieno i el vuoto, Nantes


 Archi e corone, Monte Carasso, Suisse

Trapèze d'arcs et de cercles bleu noir rouge jaune, Genève, Suisse

Disques évidés dans le bleu, Reims

Dodici angoli colorati di rosso blu giallo e nero, Bellinzona, Suisse


Alors, séduits ? :)

8 commentaires:

  1. Waouh, je ne connaissais pas du tout le travail de Felice Varini, j'aime beaucoup ! C'est franchement impressionnant. Merci pour cette belle découverte :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un plaisir de faire découvrir son travail, qui est impressionnant en effet !! Je suis ravie de savoir que cela te plait !! :)

      Supprimer
  2. C'est absolument génial ce type d'œuvres! un peu déroutant d'ailleurs ^^

    Bisous!


    Cécile



    www.maxcebycecilej.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je trouve ça génial comme réalisations !! J'aimerais les voir en vrai :)
      Bisous :)

      Supprimer
  3. Ah, c'est original, et ca donne envie de le faire avec les élèves en classe!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ça peut être très sympa à réaliser en effet !! :)

      Supprimer
  4. Les anamorphoses rendent de suite mieux lorsqu'on a pas à le faire de nous même ! J'oublierais jamais la galère pour aligner les traits ! ^^Mais c'est vrai que le résultat en jète toujours ! Et (honte a moi :-P) je ne connaissais pas (ou je n'avais pas retenu) le nom, mais j'avais déjà vu et apprécier des photos de son travail, et j'apprécie toujours beaucoup ! Merci pour ce partage ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ah comme ça tu peux remettre un nom sur les œuvres alors :) C'est un plaisir de partager en tout cas !! :)

      Supprimer